Accueil | Contactez-nous | Lieux de culte | Agenda

La « Constitution » de l'Église Protestante Unie de France, dans son Titre 1, « Paroisse ou Eglise locale et Consistoire », définit ainsi le consistoire :

 (navigation rapide : Définition - Histoire - Actualité - Organisation du consistoire - Consitoire de l'Hérault)

Définition

Les Églises locales ou paroisses sont regroupées en consistoires, délimités par le synode régional. Le consistoire a essentiellement pour but de veiller au témoignage commun et à la solidarité des Eglises de son territoire. (Constitution de l'EPUF. Titre 1, Article 5 - Consistoires)

Cette définition est importante en ce qu'elle fixe bien ce que sont les consistoires en 2014 alors que, à travers l'histoire, ce terme a désigné des institutions très différentes et dans diverses religions, ce qui entraine souvent des confusions. Aujourd'hui ce terme reste surtout très employé dans le judaïsme français où un consistoire est une institution fondée sous Napoléon chargée d'organiser le culte hébraïque dans le cadre d'une région. Nous en resterons ici à son emploi dans le protestantisme français.

Histoire

  1. Aux 16 et 17èmes siècles, le consistoire, « conseil d'anciens » et de pasteurs a pour charge d'assurer la discipline ecclésiale ; autrement dit, il veille à l'uniformité et à la pureté de la doctrine prêchée et enseignée, à l'administration du personnel ecclésiastiques (pasteur, diacres, maître d'écoles, sacristains), à l'entretien des biens et édifices paroissiaux ; il représente les églises auprès des autorités, il surveille la conduite des fidèles. Il correspond en gros à ce qu'on appelle aujourd'hui « le conseil presbytéral ». (Source : Encyclopédie de sciences religieuses de Lichtenberger)
  2. Au 19ème siècle, la loi du 18 germinal an X ignore les « paroisses ». Elle connaît seulement des « églises consistoriales » de 6.000 personnes, administrées par un conseil consistorial. Cinq églises consistoriales forment l'arrondissement d'un synode (pas de synode général ou national, seulement des synodes régionaux). En quelques rares endroits (Nïmes, par exemple), on a nommé jusqu'à une époque récente « consistoire » le conseil presbytéral d'une grosse église (comprenant plusieurs pasteurs). (Source : Encyclopédie de sciences religieuses de Lichtenberger)
  3. En 1938, l'Église (la nouvelle ERF) découpe des « circonscriptions », vite appelées régions. Chaque région comprend des sous groupements nommés «consistoires ». Ces consistoires réunissent des paroisses géographiquement voisines pour les coordonner et éventuellement organiser des activités communes. Le consistoire est surtout un lieu de rencontres et d'échanges, sans attributions ni autorité nettement définies. Un professeur de théologie pratique disait en 1955 : c'est une amicale de paroisses voisines. (Source : Église Réformée de France. Statuts, Discipline, Règlement général d'application)
  4. En 1989, la discipline, en vigueur jusqu'à la constitution de l'EPUF, précise :
    • art. 29 §1 : « Les Églises locales sont réparties en consistoires délimités par le synode national sur proposition du synode régional. »
    • art. 29 §5 : « Collaborateur dans tous les domaines du conseil régional auquel il est subordonné, le conseil du consistoire veille au témoignage commun et à la solidarité des Églises de son ressort : évangélisation, desserte, activités communes, concertation. L'assemblée ou le conseil du consistoire peut se voir confier par le conseil régional lui-même certaines responsabilités dans l'exécution des décisions de ce dernier ». (Source : Église Réformée de France. Statuts, Discipline, Règlement général d'application)

Actualité

Nos consistoires, aujourd'hui, répondent à des situations très différentes selon les contextes dans lesquels ils sont mis en place. On comprend bien que la fonction de solidarité entre églises locales est à mettre en œuvre tout autrement au sein de zones de grande dissémination ou de grande densité de population. Nous savons aussi que des contraintes, principalement budgétaires, ont conduit à réduire le nombre des pasteurs et, finalement, le nombre des postes répartis entre nos régions EPUF. Tout un travail en a résulté sur la mise en place de nouveaux modes de desserte de nos églises locales, avec la création « d'ensembles », des débats sur la fusion possible d'associations cultuelles et ses conséquences sur l'exercice du système presbytérien synodal. Partout où ces questions se posent ou se traitent, le consistoire appuyé sur la stabilité de paroisses solides, peut être un accompagnant attentif.

Organisation du Consistoire

La constitution de l'EPUF déjà citée, organise comme suit le consistoire dans son article 5 :

  • §3 - Assemblée du consistoire L'assemblée du consistoire est composée de représentants des Eglises locales ou paroisses désignés dans les mêmes conditions et selon les mêmes règles que leurs représentants au synode régional.
  • §4 - Conseil du consistoire Après chaque renouvellement des conseils presbytéraux, l'assemblée du consistoire élit en son sein un conseil, dit conseil du consistoire. (…) Le nombre de membres de ce conseil et, parmi eux le nombre de ministres, est fixé par une décision de l'assemblée prise ou modifiée avant l'ouverture du scrutin.
  • §5 - Bureau Après chaque renouvellement, le conseil du consistoire élit son bureau, composé d'un président, d'un vice-président, d'un secrétaire et d'un trésorier. Lorsque le président est un ministre, le vice-président est un laïc et réciproquement.
  • §6 - Rôle du conseil Le conseil du consistoire représente le consistoire dans l'intervalle des sessions. Il est le collaborateur dans tous les domaines du conseil régional, auquel il est subordonné. Il veille notamment à accompagner une Eglise dont le poste est vacant, par la désignation de pasteurs ou de personnes reconnues comme référents dans les domaines touchant au projet de vie de l'Eglise concernée, conformément aux orientations définies par le conseil régional, ainsi que les Eglises locales ayant décidé de mettre en place un ensemble en vue d'un projet commun d'annonce de l'Evangile.

Consistoire de l'Hérault

Notre Région Cévennes Languedoc Roussillon comporte 8 consistoires. L'Eglise Protestante Unie de Montpellier et Agglomération fait partie du consistoire de l'Hérault qui couvre l'ensemble de ce département. Il se caractérise par la présence de trois villes, la très grande Agglomération de Montpellier, Béziers et Sète, et aussi par une zone de grande dissémination actuellement dénommée « Ensemble du Centre Hérault » constitué autour de trois pôles, Faugères, le Nord Hérault (Bédarieux, Clermont l'Hérault, Lamalou-les-Bains, Lodève) et comme troisième pôle le regroupement Montagnac, Pézenas, Saint Pargoire au sud. Il s'agit là du résultat de nombreuses étapes d'évolution d'un territoire qui a connu, il y a encore une cinquantaine d'années, une intense activité paroissiale avant de voir le nombre de ses ministres diminuer et des réorientations de son activité économiques qui ont placé nombre de petites villes historiquement protestantes dans l'orbite des métropoles économiques. Ce consistoire accueille 7 pasteurs paroissiaux, 4 à Montpellier - Agglomération (Luc-Olivier Bosset, Titia Es-Sbanti, Jean-Pierre Julian et Christine Mielke), 1 à Sète et Bassin de Thau (Eva Nocquet), 1 à Béziers (Benoît Ingelaere) et 1 sur l'Ensemble Centre Hérault (Jean-Paul Nunez). Le Conseil du consistoire, actuellement présidé par le Pasteur Nunez, se réunit environ une fois par trimestre, généralement à Saint Pargoire. Il veille à la bonne coordination des présences pastorales, notamment en été et dans les périodes de congés, à la mutualisation du plus grand nombre possible d'activités ou de services, notamment en matière de catéchèse, de camps, ainsi que pour l'organisation d'une journée annuelle de rencontre de l'ensemble du consistoire ou de voyages offrant des occasions de rencontre (Italie 2014, Danemark 2015 …). Il existe une « pastorale consistoriale » qui, elle-même, veille à des rencontres avec la pastorale du consistoire de l'Aude et des Pyrénées Orientales voisin.

(navigation rapide : Définition - Histoire - Actualité - Organisation du consistoire - Consitoire de l'Hérault)

Nos derniers articles en relation avec Dieu