Accueil | Contactez-nous | Lieux de culte | Agenda
J’ai mis un point d’honneur à annoncer la bonne nouvelle là où le Christ n’avait pas été nommé, pour ne pas construire sur les fondations d’autrui ; mais, ainsi qu’il est écrit, ceux à qui il n’avait pas été annoncé verront, et ceux qui n’en avaient pas entendu parler comprendront. C’est ce qui m’a souvent empêché de venir vous voir.  Mais maintenant, je n’ai plus de champ d’action dans ces contrées, et depuis de nombreuses années je souhaite vivement venir vous voir, quand j’irai en Espagne ; j’espère vous voir en passant et recevoir de vous ce dont j’aurai besoin pour le voyage, non sans m’être d’abord rassasié, au moins en partie, de votre compagnie.
 
Je vous recommande Phœbé, notre sœur, qui est ministre de l’Eglise de Cenchrées, afin que vous la receviez dans le Seigneur d’une manière digne des saints. Mettez-vous à… lire la suite.

Syméon Pierre, esclave et apôtre de Jésus-Christ, à ceux qui ont reçu en partage une foi de même prix que la nôtre, par la justice de notre Dieu et Sauveur Jésus-Christ : Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus, notre Seigneur !

Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, mais parce que nous avons été témoins oculaires de sa grandeur ; car il a reçu honneur et gloire de Dieu, le Père, quand la voix vint à lui de la gloire magnifique : « Mon Fils bien-aimé, c’est lui ; c’est en lui que, moi, j’ai pris plaisir. » Nous avons nous-mêmes entendu cette voix venue du ciel lorsque nous étions avec lui sur la montagne sacrée. Et nous estimons d’autant plus ferme la parole prophétique, à laq… lire la suite.

« Après avoir, à bien des reprises et de bien des manières, parlé autrefois aux pères par les prophètes, Dieu en la période finale où nous sommes ( au terme de ces jours-ci), nous a parlé par un Fils qu’il a établi héritier de tout et par qui il a créé les mondes.  Ce fils est resplendissement de sa gloire et expression de son être. Il porte tout  par le dynamisme de sa parole. Après avoir accompli la purification des péchés, il s’est assis à la droite de la Majesté dans les hauteurs, devenu d’autant supérieur aux anges qu’il a hérité d’un nom bien différent du leur.  »

Hébreux 1, 1-6 (nouvelle bible Segond)

1.lire la suite.

À l’approche de Noël, nous voilà tous émerveillés par les préparatifs, les décorations pour cette fête. Marchés de Noël, concerts, tout est là pour nous permettre d’attendre. Mais dans ce temps de l’avent, avant l’évènement de Noël, avons-nous pris le temps d’exalter, de magnifier le Seigneur ? La prière de louange Le Magnificat dans l’Evangile de Luc (Lc 1,46-56) nous décrit une Marie émerveillée devant la grandeur et la bonté de Dieu. Avons-nous pris le temps de nous émerveiller et de mettre des paillettes dans nos yeux, seulement un instant, pour dire Merci Seigneur parce que tu as fait pour moi de grandes choses ! Et après cette louange, cette déclaration de foi, Marie reste chez Elisabeth pour l’aider.
Saurons-nou… lire la suite.

Interrogé par les pharisiens pour savoir quand viendrait le règne de Dieu, Jésus leur répondit : Le règne de Dieu ne vient pas de telle sorte qu’on puisse l’observer. On ne dira même pas : « Regardez, il est ici ! », ou : « Il est là-bas ! » En effet, le règne de Dieu est au milieu de vous, dans l’espace qui est le vôtre. Et il dit aux disciples : Les jours viendront où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l’homme, et vous ne le verrez pas. On vous dira : « Il est là-bas ! » ou : « Il est ici ! ». N’y allez pas, n’y courez pas. En effet, comme l’éclair brille d’une extrémité du ciel à l’autre, ainsi sera le Fils de l’homme en son jour. Mais il faut d’abord qu’il souffre beaucoup et qu’il soit rejeté par cette génération. Ce qui arriva aux jours de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. Les ge… lire la suite.

Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. Moi, je demanderai au Père de vous donner un autre défenseur pour qu’il soit avec vous pour toujours, l’Esprit de la vérité, que le monde ne peut pas recevoir, parce qu’il ne le voit pas et qu’il ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure auprès de vous et qu’il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins ; je viens à vous. Encore un peu, et le monde ne me verra plus ; mais vous, vous me verrez, parce que, moi, je vis, et que vous aussi, vous vivrez. En ce jour-là, vous saurez que, moi, je suis en mon Père, comme vous en moi et moi en vous. Celui qui m’aime, c’est celui qui a mes commandements et qui les garde. Or celui qui m’aime sera aimé de mon Père ; moi aussi je l’aimerai et je me manifesterai à lui. Judas, non pas l’Iscariote, lui dit : Seigneur, comment se fait-il que tu doives te manifester à nous et non pas au monde ? Jésus lui… lire la suite.

À moi, le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d’annoncer aux non-Juifs, comme une bonne nouvelle, la richesse insondable du Christ  et de mettre en lumière pour tous la réalisation du mystère caché de tout temps en Dieu, le créateur de tout ; afin que la sagesse de Dieu, dans sa grande diversité, soit maintenant portée, par l’Eglise, à la connaissance des principats et des autorités dans les lieux célestes selon le projet éternel qu’il a réalisé en Jésus-Christ, notre Seigneur. C’est en lui, Le Christ, par sa foi, que nous avons l’assurance nécessaire pour nous approcher de Dieu avec confiance.  Je vous demande donc de ne pas perdre courage à cause des détresses que j’endure pour vous : elles sont votre gloire. C’est pourquoi je fléchis les genoux devant le Père,  de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tient son nom,  afin qu’il vous donne, selon la richesse d… lire la suite.

Les pharisiens apprirent que Jésus avait réduit au silence les sadducéens. Ils se rassemblèrent et l’un d’eux, un spécialiste de la loi, lui posa cette question pour le mettre à l’épreuve : Maître, quel est le grand commandement de la loi ? Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ton intelligence. C’est là le grand commandement, le premier. Un second cependant lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la Loi et les Prophètes.

Matthieu 22, 34-40 (nouvelle bible Segond)

1. « Aimer le Seigneur Dieu »…

Les É… lire la suite.

Voici ce que je dis, mes frères : le temps se fait court ; désormais, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’en avaient pas, ceux qui pleurent comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui se réjouissent comme s’ils ne se réjouissaient pas, ceux qui achètent comme s’ils ne possédaient pas, et ceux qui usent du monde comme s’ils n’en usaient pas réellement, car ce monde, tel qu’il est formé, passe.

1 Cor 7, 29-31 (nouvelle bible Segond)

1. Ce matin, je vous propose de méditer sur le détachement. Quand nous sommes pleinement engagés dans un projet, pleinement investi dans une association, il n’est pas évident de nous exposer aux propos mystérieux de Paul nous rappelant la nécessité de prendre du recul :

« Que ceux qui achètent soient comm… lire la suite.

Suivez toutes les semaines les pasteurs du dimanche. Deux minutes en top chrono sur l'actualité et le sens de la vie. Regardez et écoutez cette semaine Luc-Olivier Bosset (Cournonterral) : Laissez vous toujours et encore être orientés vers le soleil. Toutes les semaines sur le site de l'EPUMA en haut de la colonne à droite ou sur ce lien direct.

lire la suite.

Nos derniers articles en relation avec Dieu