Accueil | Contactez-nous | Lieux de culte | Agenda

tenir ferme3banner fpf-300x300100pour100L’espace de liberté dans lequel nous naissons sous nos latitudes peut être vécu comme insécurisant. En ne nous disant pas précisément ce qu’il nous faut faire, cet espace nous laisse parfois un peu perdu, face à nous même. Ainsi dans une société liquide, laissant ouvert bien des possibles, certains aujourd’hui préfèrent choisir des réponses très solides, et tant pis si ces réponses engendrent un nouvel asservissement. Parfois, c’est plus rassurant d’être addicte à quelque chose, - car cela nous occupe -, que d’avoir du temps libre.

Dans une telle situation, « tenir ferme dans la liberté », pour reprendre l’expression de l’apôtre Paul,  c’est peut-être oser nous remettre en question jusqu’à ce que nous trouvions une base qui nous sécurise, sans nous rendre addicte. En Christ, Paul a trouvé une relation solide qui sécurise sans asservir. L’amour du Christ est un amour solaire, qui, quel que soit les circonstances, ne se renie pas. Sous le rayonnement de cet amour, Paul ose tenir dans sa liberté. Il ose s’ennuyer, tâtonner, chercher, se tromper,  sans que cela remette en cause son identité. Et nous, où se trouve notre base ?

Ceci est le deuxième volet de la triologie méditative estivale « Libre » par le pasteur Luc-Olivier Bosset. Le premier volet peut être trouvé ici.

 


Nos derniers articles en relation avec Dieu