Accueil | Contactez-nous | Lieux de culte | Agenda

1 sanctifie les dans la verite ta parole est verite jn 17 17 256Consacre-les dans la vérité : ta parole est vérité. (Jn 17:17) 

Dans l’évangile de Jean, cette phrase est mise dans la bouche de Jésus. C’est une prière que Jésus adresse à Dieu.  

Le verbe « consacrer » signifie « mettre à part ». 

Dans cette prière, Jésus demande à Dieu que ses disciples mettent du temps à part, consacrent de l’énergie, de l’attention pour chercher la vérité. 

Cette prière peut aussi dire : que les disciples soient mis à part. C’est à dire qu’ils deviennent différents, qu’ils se mettent à agir et penser différemment, parce qu’ils ont pris le soin non pas d’accrocher leurs idées et leurs convictions au premier discours venu, mais qu’ils sont pris le soin d’ancrer leur idée et leur conviction dans un terrain fiable et solide, dans la vérité.  

Aujourd’hui, on pourrait dire : que les disciples apprennent à penser différemment, en ne s’accrochant pas, de suite, à l’avis le plus populaire sur les réseaux sociaux, mais qu’ils mettent du temps à part pour  ne pas se contenter de discours pré-mâchés et vérifier sur quel fait réel se basent ces discours.

Vaste programme !  C’est pourquoi,  comme ce jeune homme, il vaut la peine de prendre un moment pour réfléchir à ce verset et nous demander : que signifie-t-il ? 

 2 0738069b244a1c43c83112b735140a16 1505222172 285(Commençons par reconnaitre que, en  disant «  ta parole est vérité », cette phrase peut nous mettre mal à l’aise.  Est-ce qu’elle ne risque pas de nous rendre  intolérants ? 

 

3 juin 2015 a chacun sa verite 325Ta parole = sous entendu la parole du Dieu de Jésus-Christ. Est-ce que cela voudrait dire que les propos qui sont dans d’autres livres sacré, les paroles de Bouddha, de Mahomet, ou d’autres religions, toutes ces autres paroles seraient fausses ? Ainsi cette parole de la Bible nous ferait revenir à l’époque où chacun au nom de sa vérité s’écharpait avec l’autre qui ne pensait, qui ne croyait pas comme lui ? 

 

 

4 chapitre 66 la verite 451Ce qui dérange dans cette phrase de la Bible, c’est que le mot vérité soit au singulier. Si par exemple, il avait été écrit : «sanctifie-les dans les différentes vérités ; ta parole est une des vérités », est-ce que cela ne nous aurait pas paru plus adapté à notre quotidien ?  

 

c’est une façon de désamorcer les conflits que de reconnaître que chacun a sa vérité. Il y a la vérité du bouddhisme, il y a celle de l’islam, il y a celle du christianisme. Parler de la vérité au pluriel, c’est aussi dire qu’il y a beaucoup de paroles vraies ailleurs que dans la Bible. Il y a aussi des paroles vraies dans le Coran, dans la Bhagavad gita. 

lob7 

Ainsi mettre le mot « vérité » au pluriel nous paraîtrait préférable, car cela nous inviterait au respect en nous rappelant  qu’il y a du vrai chez l’autre.

 

 

 

 

 

lob8Mais voilà dans cette parole de la bible, le mot « vérité » est au singulier. Parce qu’il est ici au singulier, le mot «  vérité » fait référence  à autre chose que ce que je viens de dire. Au pluriel « vérités » prend le sens d’un avis parmi d’autres. Au singulier, le mot «  vérité » signifie un objectif que je recherche, un objectif pour lequel je suis prêt à me mettre en route. 

 

Quel est cet objectif ? 

 

 

lob9Une longue et immense chaine de personnes parties à la recherche de la vérité, parmi lesquelles il y a des théologiens, des philosophes, ont donné la définition suivante de la vérité.

 

 

 

lob10Là, j’ai pris une citation de Denis Diderot (un grand philosophe français à qui l’on doit une encyclopédie et qui a vécu au XVIIIe, siècle des Lumières), mais ce qu’il est dit là, a déjà été dit par un grand penseur du moyen âge, Thomas d’Aquin, et continue d’être dit par des philosophes ou des théologiens actuels. 

« La vérité, c’est la conformité de nos jugements avec les êtres ». 

 

 

Le mot important de cette phrase, c’est « conformité ». Quand notre jugement, c’est à dire notre avis est conforme avec les êtres, avec la réalité, alors cela signifie que notre jugement est vrai.  

Si l’idée que je me fais d’une situation n’est pas en adéquation avec la réalité de cette situation, alors je ne peux pas dire que mon idée est vraie. Quelqu’un qui est à la recherche de la vérité, voilà l’objectif qu’il se fixe : chercher la conformité entre ce qu’il comprend et ce qu’il perçoit de la réalité. 

 lob11Grâce à cette définition du mot « vérité », je crois que nous pouvons comprendre différemment notre phrase tirée de l’évangile de Jean. 

 « Consacre-les par la vérité » n’est pas une prière qui espère que les disciples de Jésus deviennent tellement sûrs de posséder la vérité, qu’ils partent combattre tous ceux qui ne pensent pas comme eux. 

Non cette prière que Jésus adresse à Dieu exprime plutôt le désir suivant : que chacun qui se réclame du nom de Jésus puisse être un chercheur infatigable d’une concordance entre ses jugements, ses idées et la réalité telle qu’elle se présente à lui. 

 

 

lob12Et si cette personne réalise qu’il n’y a pas concordance, que son jugement n’est pas en adéquation avec la réalité, eh bien, la prière de Jésus, c’est que cette personne ne balaye pas ce décalage d’un revers de la main, mais qu’elle ose consacrer du temps, de l’énergie, de l’attention à chercher, chercher, chercher jusqu’à ce qu’elle trouve un jugement plus vrai. 

Si cette phrase de l’évangile parle de la vérité au singulier, ce n’est pas pour nous entrainer dans l’intolérance, mais pour nous encourager à cultiver en nous et entre nous un état d’esprit qui met tout en oeuvre pour que ce que l’on pense, ce que l’on dit, ce que l’on croit débouche sur de la vérité. 

 

lob13De même l’expression « ta parole est vérité », ne signifie pas que l’évangile serait LA vérité et que  tous les autres auraient tout faux. 

 

Non, elle signifie plutôt la chose suivante : 

 

Quand on est chercheur de vérité, ce qui nous permet d’avancer dans notre quête, c’est de pouvoir parler, discuter, débattre avec d’autres. C’est en parlant que nos idées se clarifient et évoluent. C’est grâce aussi à la parole des autres que nous pouvons réaliser nos décalages et réajuster nos jugements. 

 lob14Vous connaissez  ce proverbe ? « C’est de la discussion que jaillit la lumière ». 

Eh bien, il y a dans notre phrase de l’évangile une idée similaire : c’est grâce à la parole que jaillit la vérité.  La vérité, je ne l’atteins pas en restant campé dans mes positions;  la vérité je la découvre lorsque je laisse circuler la parole.  Lorsque j’exprime ce que je pense, ce que je crois et ce que je ressens et que je laisse les autres faire de même; c’est à dire :  lorsque nous discutons de tout cela ensemble. 

Vous aurez remarqué que notre phrase ne dit pas : la parole est vérité, mais TA parole est vérité ?  Jésus ne parle pas de n’importe quelle parole qu’il a entendu, mais il parle d’une parole qu’il a reçu de quelqu’un d’autre. 

Grâce à cette parole de qqn qui parle vrai, Jésus apprend à son tour à parler vrai.

Chercher la vérité, ce n’est pas quelque chose de facile, confortable, évident. C’est une longue quête, qui n’est jamais terminée. Quand nous pensons l’avoir enfin terminée, voilà qu’un événement survient qui relance la démarche. 

Pour accepter tous les inconforts et les difficultés  de cette quête de la vérité, il est important de vivre cette quête, non pas seul, mais d’être accompagné par un partenaire qui parle vrai. Un partenaire qui ne nous dit pas toujours ce que nous voulons entendre, mais qui dit ce qui est en adéquation avec la réalité. 

 

Les évangiles nous racontent que Jésus avait le sens de Dieu si imprégné en lui qu’il en était devenu capable de percevoir dans les Écritures bibliques non pas des vieilles histoires dépassées, mais un souffle, une parole qui parle vrai. 

Et c’est porté par le rayonnement de cette parole qu’il a pu jusqu’au bout parler vrai ; oui même au coeur d’un effroyable complot qui allait aboutir à sa mort, même au coeur d’un contexte où les propos sonnaient faux, où  l’on utilisait des gestes en en tordant le sens, ( ex : le baiser de Judas ; baiser signe de respect et d’amour devient le repère de trahison), même au coeur de ce contexte, Jésus jusqu’au bout a parlé vrai, grâce à cet appuis qu’il avait trouvé en quelqu’un d’autre, Dieu, quelqu’un qui parle vrai ! 

Bon, si je vous parle de tout cela, ce n’est pas simplement pour vous parler de Jésus, mais aussi, parce que cette question de la recherche de la vérité est devenu très importante pour nous aujourd’hui.  

lob15Car dans notre vocabulaire de nouveaux mots apparaissent. (15) Des mots comme par exemple «  infox ». 

Connaissez-vous la définition de ce nouveau mot ? 

 

 

 

lob16info = information ; ox : comme intoxication. Information qui au lieu de nous mettre sur une voie solide et sûr, nous brouille. Aujourd’hui, il y a tellement de médias par lesquels nous recevons des informations, qu’il nous faut apprendre à démêler les fils, apprendre à discerner parmi tout ce qui se dit où est la parole qui parle vrai 

 

 

lob17c’est pourquoi avant de prendre pour argent comptant ce que je lis ou j’entends, nous nous interrogeons : sur quoi reposent les propos qui sont dit, comment celui qui parle démontre ses affirmations ; sur quels faits se basent-ils ? 

Face au risque d’infox, il nous faut consacrer du temps, de l’énergie à la recherche de la vérité. La prière de Jésus nous rappelle que le temps consacré à cela n’est pas un temps vain, un temps perdu, mais un temps fondamental et nécessaire. 

Connaissez-vous cet autre nouveau mot ? Il a été élu mot de l’année 2016 par le prestigieux dictionnaire d’Oxford. Savez-vous ce que signifie ce mot ? Il fait référence à cette attitude où l’on dit :  „ les faits sont complètement démentis par mon opinion“. Percevez-vous le renversement ? On préfère croire ce qu’on a toujours cru que d’être remis en question par les faits. 

Dans ce contexte là, il est bon de nous rappeler une autre parole mise dans la bouche de Jésus.  (20) «  Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous rendra libre ».  Ce n’est pas en nous enfermant dans nos opinions, mais en consacrant du temps et de l’énergie à chercher la vérité, que nous seront vraiment libres et arriveront finalement à bon port. 

 

Pour tenir dans cette longue, mais belle quête, pour oser ne pas nous contenter de discours pré-mâchés, mais oser gratter la croute pour voir sur quoi se base ce qui est dit,  rappelons-nous la prière de Jésus :

Consacre-les par la vérité, ta parole est vérité ! 

Amen

Luc-Olivier Bosset, le 4 octobre 2020 à Maurin


Nos derniers articles en relation avec Dieu