Accueil | Contactez-nous | Lieux de culte | Agenda

Culte du 7 février 2021 du secteur de la Margelle  (Église Protestante Unie de Montpellier & Agglomération).

 

tramVous pouvez voir le culte ici (le texte de la liturgie et cellui de la prédication suivent sous la vidéo)

 

  

 

Musique d’ouverture…

À vous qui êtes ici ce matin dans le temple à la Margelle
À vous qui nous rejoignez ce soir ou plus tard
par les ondes de la radio, les portes ou les fenêtres d’internet
à vous tous et  chacun :

 

Salutation[1]

La grâce et la paix nous sont données de la part de Dieu notre Père
en Jésus le Christ notre frère et notre Seigneur.
Une nouvelle fois, Dieu est, et  Dieu vient
Non pour se détacher du monde mais pour s’en réjouir
Non pour condamner le monde mais pour le libérer
En Jésus-Christ par la puissance de l’Esprit saint.

 

Prière d’ouverture

Je nous invite par la prière, à nous rendre disponibles à ce Dieu qui nous accueille.

En toi Dieu bienveillant
Le solitaire éprouve l’attention
L’orphelin trouve un parent
Et l’angoissé un compagnon.
En toi, le blessé trouve son soignant
Le repentant trouve quelqu’un qui pardonne
Et l’accablé quelqu’un qui accompagne.
En toi l’avare découvre un mendiant
Le découragé trouve quelqu’un qui le fait rire
Et le légaliste un transgresseur de lois.
En toi, Jésus-Christ
Nous rencontrons notre Créateur
Et la personne qui nous répond.
Ô Christ
Toi qui nous accueilles et nous interpelles :
Parle-nous
Agis envers nous
Et révèles en nous
Ce qui nous rendra entiers.

Amen

CHANT : « Nous t’invoquons ô Seigneur toi qui nous écoutes… »

AEC  (recueil Arc En Ciel) 204/ 1-2-3

Louange

(« Par Jésus », extraits adaptés de la prière de Charles Singer, TERRES p.146)

Depuis toujours
Des humains ont la passion de Dieu (…)
Par Jésus de Nazareth
Ils apprennent que Dieu se passionne pour eux,
Depuis toujours !
Oui, Dieu a la passion des vivants comme on est passionné par ceux qu’on aime
Béni soit Dieu !
Avec Jésus de Nazareth
Les humains découvrent
Que Dieu n’est pas lointain
Qu’il s’intéresse à chacun sans distinction ;
Hommes et femmes découvrent
Que la volonté de Dieu
C’est que les vivants soient heureux ;
Béni soit Dieu !
Hommes et femmes découvrent
Que Dieu leur indique un chemin
Qu’il leur donne son Esprit
Comme un souffle puissant
Les habitant du dedans,
Et leur offrant le courage
de ne pas s’essouffler
Sur les chemins de la vie
Eclairée par l’Evangile.

Béni soit Dieu par Jésus-Christ !

CHANT : « Nos cœurs te chantent » AEC 255 (les deux strophes)

Volonté de Dieu pour nos vies

Pour relever nos vies, pour les encourager
Recevons cette parole du Christ
Comme un appel et une volonté de Dieu pour nous :
« Vous êtes le sel de la terre !
Mais si le sel devient fade, avec quoi le salera-t-on ? «  

(Matthieu 5,13a)

 

Devant cet appel de Dieu, nous nous tenons dans la vérité de ce que nous sommes. Avec simplicité et confiance.

sw070221 1Prière de repentance ou confession du péché

Seigneur nous sommes parfois malades de nos savoirs, ils nous emprisonnent.
Nous sommes enfermés dans nos certitudes, nos acquis,
incapables d'écouter les autres,
de nous ouvrir à leurs différences,
de les envisager comme des frères.

Pardonne-nous Seigneur. Et mets-en nous un peu de ton ouverture d'esprit, de ton amour.
Seigneur, nous sommes malades de nos souffrances, elles rapetissent et abiment nos cœurs.
Nous sommes enfermés sur nous-mêmes, soucieux avant tout de notre bien-être,
inquiets pour notre sécurité, notre tranquillité,
incapables de reconnaître ceux qui souffrent plus que nous.

Pardonne-nous Seigneur. Et mets-en nous un peu de ta hauteur et de ton recul.
Seigneur, nous sommes malades de nos limites,
elles renforcent nos complexes, nos méfiances et se transforment en culpabilité, en inquiétude.
Nous nous lançons dans des critiques sans fin et devenons incapables de nous faire confiance les uns les autres.

Pardonne-nous Seigneur. Et mets-en nous un peu de ton humour et de ta légèreté.

Amen

Interlude musical

 

 

 

 

 

 

Prière d’annonce du Pardon

Recevons avec confiance le pardon de Dieu à travers ces paroles inspirées par la prière de Manassé[2].

Le Seigneur nous répond, à chacun de nous :
Tu m’as supplié (tu m’as imploré) et j’ai entendu ton appel et ta détresse.
Tu ne seras pas anéanti à cause de tes transgressions
Et je ne garde aucun ressentiment face au mal que tu as fait.
Jusque dans les profondeurs de la terre
Je te montrerai toute ma miséricorde
Parole du Seigneur !
Je te sauverai et tu pourras me louer
Tous les jours de ta vie
D’éternité en éternité.

Amen

 

CHANT : « Nous chanterons pour toi Seigneur » AEC 521/ 1-5-6

sw070221 2Confession de foi (de l'Eglise Unie du Canada)

L’homme n’est pas seul,
il vit dans le monde qui appartient à Dieu.
Nous croyons en Dieu qui a créé et qui continue à créer
qui est venu en Jésus, vrai homme,
pour apporter la réconciliation et le renouveau,
qui oeuvre en nous par son Esprit.
Nous avons confiance en lui.
Il nous appelle à être son Eglise:
pour célébrer sa présence,
pour aimer et servir autrui,
pour rechercher la justice et résister au mal.

Nous proclamons son Royaume.
Dans la vie, dans la mort,
dans la vie, après la mort,
Il est avec nous.

Nous ne sommes pas seuls,
nous croyons en Dieu.

 Amen

CHANT : «  Dieu a tant aimé le monde » AEC 179

Prière d’épiclèse

Seigneur,
nous te prions de renouveler nos vies,
de les clarifier
sous la lumière de l'Evangile ...

Que ta parole nous atteigne au plus secret de nous-mêmes.
Que ton amour emporte
nos volontés rebelles ou défaillantes.

Que ta joie nous attende
au terme des chemins semés d'obstacles et bordés de merveilles.
Car tu es un Dieu de vie

et tu prends soin de nous.

Amen

sw070221 3Lecture biblique et Prédication

Texte [3] : Marc 4, 10-13 + 33-34

  1. Et lorsqu’il (Jésus) fut en privé, ceux qui étaient autour de lui avec les Douze l’interrogeaient sur les paraboles.
  1. Et il leur disait : « A vous le mystère du Règne de Dieu est donné. Mais pour ceux du dehors tout arrive en paraboles,
  2. afin que regardant, ils regardent et ne voient pas, écoutant, ils écoutent et ne comprennent pas, de peur qu’ils ne se convertissent et qu’il leur soit pardonné.
  3. Et il leur dit : « Vous ne comprenez pas cette parabole. Comment comprendrez vous toutes les paraboles ? »

(…) et plus loin :

  1. Et par des nombreuses paraboles de ce genre il leur disait (parlait) la Parole selon qu’ils étaient capables de l’entendre.
  2. Il ne leur parlait pas sans paraboles mais à l’écart il expliquait tout à ses disciples.

 

Prédication

 

Introduction : il ne leur parlait pas sans paraboles

sw070221 4Pourquoi donc c’est si important voire indispensable de parler en paraboles ?

Bon, j’imagine que quand Jésus disait « passe-moi le pain » il ne parlait pas en paraboles! De même dans les situations d’urgence; et l’évangile démontre avant que quand une guérison ou une libération s’impose, Jésus ne discute pas et ne parle pas avec le détour d’une parabole, ou d’un parler en images.

Mais dans toute autre situation où un changement est possible par la personne elle-même, Jésus parle en paraboles. C’est une façon d’impliquer l’intelligence et le cœur de celui ou celle qui écoute ; c’est une façon de le laisser libre de sa réponse mais de l’impliquer tout entier.

Il ne leur parlait pas sans paraboles. Je crois qu’aujourd’hui cette attitude de Jésus doit nous interroger et nous stimuler. Parce qu’aujourd’hui c’est le règne de la surenchère sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui la moindre actualité est commentée avec compétition dans les journaux qui blablatent à qui mieux mieux, n’hésitant pas à combler les vides par des réponses imaginées, sans envisager les conséquences. Et dans ce déversoir d’infos et de commentaires à sensation… eh bien le parler en paraboles fait rupture.

Il ne leur parlait pas sans paraboles, mais faut-il en faire tout un mystère ?

Contre-pied d’un discours pour initiés

On peut être un peu déstabilisé quand on lit dans l’évangile qu’il y a la foule, ceux qu’autour de Jésus, les Douze, les disciples, ceux du dehors et ceux du dedans. A qui Jésus parle-t-il donc en paraboles ? Pourquoi il explique seulement à certains? Qui est dehors ? qui est dedans ?

Eh bien contrairement aux apparences il ne s’agit pas d’un cercle d’initiés et d’élus qui est au courant du mystère du Règne de Dieu. L’évangile de Marc est un évangile subversif qui prend souvent le contrepied des idéologies de son époque, du prêt à penser et du prêt à parler de son époque, y compris dans les modes religieuses. Ici, sans avoir l’air, il subvertit la traduction apocalyptique qui fait un distinguo entre ceux du dehors et ceux du dedans.

Les Douze disciples ne sont qu’une partie des disciples c’est-à-dire de ceux qui sont autour de Jésus. Et ceux « autour de Jésus » ont eux-mêmes font partie intégrante de la foule. Et tout ce  monde a entendu Jésus parler en paraboles. Et puis  « ceux qui sont autour de Jésus[4] » avec les Douze, veulent en savoir plus et questionnent Jésus sur les paraboles.

Mais dans sa réponse Jésus ne stigmatise pas la foule comme ceux du dehors. Une lecture rapide pourrait le faire croire. Mais l’évangile prend plaisir à flouter les frontières entre les groupes.

Et ceux qui sont dedans peuvent se retrouver dehors et vice-versa. Rien de définitif. Tout dépend – nous dit l’évangile- de la façon d’écouter et de s’impliquer. Ou de se laisser toucher. Et d’avoir envie de faire chemin plus loin.

D’ailleurs dans cet évangile, Jésus s’énerve maintes fois contre ses disciples qui ne comprennent pas[5]. Et déjà là, il leur dit : « Vous ne comprenez pas cette parabole alors comment comprendrez vous toutes les autres paraboles ?» 

Il semble même que Jésus leur fait un cours en parabole, une parabole sur le parler en paraboles. Faut s’accrocher ! Et c’est peut-être bien cela qui est recherché par Jésus : s’accrocher. Et se rapprocher. Se rapprocher de Jésus c’est se mettre à l’écoute, sérieusement et découvrir ce que ça veut dire chemin faisant. Ecouter c’est un chemin. Semé d’obstacles et bordé de merveilles comme le dit la/une prière. Ecouter c’est donc se laisser interpeller. Les paraboles sont là pour cela. Et comme il s’agit de la Parole avec un grand P, ce n’est pas des mots en l’air mais des mots en actes.  Le pardon en est un indice.

sw070221 5Une parole en action par le détour

Jésus parle la Parole en paraboles, il enseigne le règne de Dieu, la présence de Dieu par les paraboles et il réplique aussi parfois avec des paraboles ou un parler en images.

Souvent la parabole raconte une action : un roi qui prépare des noces, un semeur qui sème pour semer, une femme qui fait du pain et tant d’autres histoires brèves ou jamais très longues, avec des situations ordinaires du quotidien ou extra-ordinaires pour les jours de fête. Chaque évangile a son lot de paraboles.

Même avec des acteurs et des lieux sans nom, les histoires sont assez concrètes pour être crédibles et parler à l’expérience de chacun et même du plus grand nombre. Les situations sont assez crédibles et concrètes pour ouvrir un autre monde possible, le règne de Dieu, dans les affaires de ce monde ci, pour parler dans les relations et les institutions de ce monde ci…

Une parabole veut faire faire une chemin car c’est le refus d’une réponse simple à une situation compliquée. Le refus du prêt à penser. C’est aussi le refus d’un débat où on compte les points pour un sondage.

C’est encore le refus d’une discussion où chacun écoute et où  rien n’aboutit : « et écoutant, ils écoutent et ne comprennent pas ».

Si la parabole raconte l’histoire d’une action c’est donc pour faire agir, pour impliquer celui ou celle qui écoute.

Et dans le cas d’un débat ou d’une polémique, Jésus parle encore en paraboles. Ici l’art devient plus difficile. Il s’agit de faire comprendre sans parler de façon frontale et sans non plus laisser de sous-entendus, car le but est toujours d’impliquer, de déplacer voir de transformer [6]celui ou celle qui écoute ou qui questionne.

C’est par exemple dans un autre évangile (celui de Luc) la parabole très célèbre du blessé secouru par un Samaritain.

Dans l’évangile de Marc, il n’y a pas tant d’histoires que ça racontées en paraboles mais bien des actes qui provoquent le même effet du questionnement, le même effet d’impliquer l’autre et de lui démontrer que la réponse est sous ses yeux /parce que parfois, regardant ils regardent et ne voient pas. Ou ne veulent pas voir.

Parfois un objet ou un geste fait parabole. Par exemple l’offrande de la pauvre veuve. Par exemple quand Jésus est provoqué  par ses opposants sur la question de payer ou non l’impôt à César[7]. Il leur dit « apportez moi une pièce de monnaie ». Et comme sur la pièce le portrait est celui de César, Jésus leur dit (cette phrase devenue célèbre): « rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ».

Dans ce cas comme dans d’autres le parler en image met à jour ce qui était emberlificoté dans des paroles lèche-bottes. Dans ce cas la parabole atteint le point le plus difficile de son art. Mettre l’intention de l’autre à jour sans l’offenser. Mais s’en se laisser prendre non plus. Et je crois que seul le Fils de l’homme plongé en Dieu, peut à ce point parler et agir en paraboles. Mais à ceux et celles qui le suivent, il explique.

Parce qu’ils et elles se sont déjà mis en route, pas par curiosité intellectuelle, ni par divertissement spirituel, mais parce que en écoutant les paraboles, ils comprennent qu’il y a là des pépites de la vie avec Dieu, parce qu’en regardant ils voient qu’il y a autre chose que ce qui saute aux yeux.

sw070221 6Conclusion : lire et écouter c’est une responsabilité !

Il ne s’agit donc pas d’avoir un identifiant supplémentaire et un nouveau mot de passe pour  entrer dans la compréhension des paraboles nous dit l’évangile de Marc. II n’y a pas d’autre mystère que celui d’une parole reçue, non comme un savoir à savoir mais comme une parole qui éclaire notre vie d’une façon nouvelle. Qui la remue autrement[8]

Il y a aussi une responsabilité de l‘écoute ; et Jésus parle en paraboles pour nous exercer à l’écoute ou à la lecture responsable et non pas écouter pour se divertir ou lire les gros titres pour se faire une opinion. Il n y a pas à stresser non plus : à celui ou celle qui déjà écoute et qui lit avec attention, il sera donné la capacité d’encore mieux écouter et lire. C’est un exercice où l’on apprend en pratiquant.

À celui ou celle qui va plus loin, il sera donné d’aller encore plus loin.[9]Face à ce qu’il faut bien appeler la bêtise du monde, la soif de sensation,  et la banalisation où tout se vaut ou presque, la Parole présence de Dieu, se met à disposition de tous par les paraboles.  C’est de la vulgarisation sans vulgarité.

Car la parabole prend au sérieux celui ou celle à qui elle s’adresse, lui proposant de faire un petit détour pour un autre regard et une autre expérience de la vie. Un petit détour … comme un geste d’amour de la part de Dieu. Parce qu’au milieu de nos impostures, de nos dérives et de nos illusions, Dieu ne désespère jamais/ de faire passer une parole de salut.

Amen

Chanson de Jacques Brel « Quand on a que l’amour ». Interprétée par Tiana et Volona

Quand on a que l'amour
À s'offrir en partage
Au jour du grand voyage
Qu'est notre grand amour

sw070221 7Quand on a que l'amour
Mon amour toi et moi
Pour qu'éclate de joie
Chaque heure et chaque jour

Quand on a que l'amour
Pour vivre nos promesses
Sans nulle autre richesses
Que d'y croire toujours

Quand on a que l'amour
Pour meubler de merveilles
Et couvrir de soleil
La laideur des faubourgs

Quand on a que l'amour
Pour unique raison
Pour unique chanson
Et unique secours

Quand on a que l'amour
Pour habiller matin
Pauvres et malandrins
Aux manteaux de velours

Quand on a que l'amour
A offrir en prière
Pour les maux de la terre
En simple troubadour

Quand on a que l'amour
A offrir à ceux-là
Dont l'unique combat
Et de chercher le jour

Quand on a que l'amour
Pour tracer un chemin
Et forcer le destin
A chaque carrefour

Quand on a que l'amour
Pour parler aux canons
Et rien qu'une chanson
Pour convaincre un tambour

Alors sans avoir rien
Que la force d'aimer
Nous aurons dans nos mains
Amis, le monde entier     

                              

Offrande

Notre Eglise ne vit que par vos dons. Que nous allons recueillir maintenant ou que vous pouvez faire en ligne via le site de notre Eglise.

Mais avant notre offrande nous prions :

Notre Dieu
Aide nous à discerner ensemble ta volonté
Pour que ton amour soit manifesté à travers ce que nous ferons de cet argent.Nous te prions aussi de nous guider au quotidien pour rester reconnaissants et être de bons intendants de ce que tu nous as confié.
Voici le temps de notre offrande. Amen

(Paroles et prières pour le culte, Editons Mennonites, extrait p. 64)

Pour votre don en ligne :  https://www.eglise-protestante-unie.fr/montpellier-p20217/don 

 

Prière d’intercession

Petr Skubal « Avec la force que tu nous donnes » dans VIVRE PRIER MEDITER (VPM) p. 170

 

Les uns pour les autres

Nous nous unissons dans la prière d’intercession :

 

Seigneur Dieu,

Tu n’as pas promis le paradis sur cette terre
Tu as promis d’être présent à nos côtés
Quoiqu’il arrive.
En effet, tu promets de nous donner
Les forces dont nous avons besoin.
Tu promets aussi que tout peut devenir
Une occasion pour mûrir dans la foi
Et grandir dans notre humanité
Apprends-nous donc toi-même

À faire le deuil de nos pourquoi.
Apprends-nous à dissocier le pour du quoi.
Apprends-nous à chercher quel bien
Peut naître de nos peines comme de nos joies.

Pour que nous soyons ouverts
À la beauté et l’imprévu.

Pour que nous ne cédions pas
Au regret et à l’amertume.
Pour que ta paix et l’apaisement nous portent.
Alors, nos horizons s’élargiront

ta lumière brillera dans nos nuits
et elle nous conduira tous les jours de nos vies.

Ensemble nous te disons avec confiance « Notre Père… »

 

sw070221 8Envoi et Bénédiction

À la fin de notre culte, recevons l’exhortation à travers ces paroles de de l’apôtre Jacques :

« Accueillez avec douceur la Parole
Qui a été plantée en vous
Et qui peut vous sauver la vie » (Jacques 1,21)
Recevons la bénédiction de la part de Dieu :
Sur nos chemins escarpés et sur nos grand-routes
Dans nos maisons et au cœur du monde,
Parmi nos frères et sœurs ou au milieu d’inconnu.e.s
Où que nous soyons,
Le Seigneur est là
Où que nous soyons
Il nous accompagne
Il nous aime
Et il garde nos pas.
Allons dans sa paix.

Amen

CHANT : nous chantons « Sur le chemin où tu appelles » 883

 

[1] Salutation et prière d’ouverture, extraites de la Liturgie d’Iona p. 23-24

[2] du verset 13 au verset 15. Manassé est un personnage controversé même dans la Bible. Toujours est—il qu'il y est toujours décrit comme l'un des pires roi d'Israël, qui s'est livré aux pires abominations pendant son règne. Mais son long exil à Babylone lui a fait prendre conscience de ses fautes et l'ont amené à un profond repentir. D'où cette prière dont nous ne vous lisons que la fin. Elle est tirée d'une très ancienne tradition juive mais a été transformée en prière par les premiers chrétiens. 

[3] Elian Cuvillier, L’évangile de Marc, Labor et Fides /Bayard 2002, traduction p.82 et commentaire p.86-88 +92

[4] Mc 3,31-35

[5] Mc 8,14-21

[6] Luc 10,25-37

[7] Marc 12, 13-17

[8] E. Cuvillier op.cit p. 88

[9] Marc 4,24

 

Solange Weiss, le 7 février 2021 à la Margelle à Montpellier.
Crédit images:.SW -  des sculptures dans le Parc Middelheim à Antwerpen/Anvers


Nos derniers articles en relation avec Dieu