Accueil | Contactez-nous | Lieux de culte | Agenda

Le fait que dans les évangiles et les épitres du Nouveau Testament on ne parle jamais d’un Jésus qui rit, ne doit pas nous préoccuper – en tout cas pas pour Jésus. Que l’on ait cependant, dans l’histoire de la théologie (Jean Chrysostome, Saint Augustin, Bernard de Clairvaux…) cru devoir en tirer des conséquences en proclamant que rire ne serait pas digne d’un bon chrétien, mérite une réflexion théologique. Est-ce que la foi – incontestablement une affaire sérieuse – serait hostile à la légèreté de l’humour et du rire, ou est-ce qu’une affinité existerait peut-être entre l’humour et la foi ? - La première séance – après un regard sur des textes bibliques – traitera d’une longue tradition « antihumoristique » durant l’histoire de l’Église, de ses raisons et des ses malentendus ; - la deuxième présentera des aspects anthropologiques, psychologiques et philosophiques de l’humour ; - la troisième séance sera consacrée à la spécificité de l’humour juif ; - la quatrième développera le rapport proprement dit entre l’humour et la foi dans une perspective théologique.

humour2020Session Intersemestrielle 23-24 janvier 2020
Avec Hans-Christoph ASKANI, professeur honoraire de théologie systématique à l’université de Genève.

Plus d'information sur le site de l'IPT.


Nos derniers articles en relation avec Dieu