Faculté de théologie

La Faculté de théologie protestante de Montpellier est un institut de formation supérieur, initiale et continue, qui fait partie de l’Institut Protestant de Théologie.

Elle est implantée à Montpellier depuis 1919. L’enseignement est dispensé au sein de quatre départements : biblique, systématique, historique, pratique. Il existe un cours hebdomadaire public au premier semestre ouvert à toute personne désirant découvrir la théologie. Plusieurs conférences sont aussi organisées dont certaines en collaboration avec l’EPUMA.

La bibliothèque de la Faculté dispose d’un fonds exceptionnel, non seulement dans le domaine de la théologie mais aussi, à travers le fonds ancien hérité de la Faculté de Montauban, en littérature, sciences ou géographie. Elle collecte également des archives privées en lien avec les Archives Départementales de l’Hérault.

La recherche tient une place essentielle dans la vie de la Faculté, tous les enseignants appartiennent à différents laboratoires de recherche de l’Université ou d’autres Écoles supérieures. La revue Études Théologiques et Religieuses est le reflet de l’actualité de la recherche.

Enfin, la Faculté a une longue tradition d’accueil et d’échanges avec d’autres Facultés en Europe et dans le monde.

Liens :
IPT : http://www.iptheologie.fr/
Fac Montpellier : http://www.iptheologie.fr/index.php?ou=mon
ETR : http://www.revue-etr.org/
Facebook : https://www.facebook.com/pages/IPT-Montpellier-Institut-Protestant-de-Théologie-Montpellier/559181977501243

Conférence de M. Gilbert Vincent, professeur émérite de la Faculté de théologie de l’Université de Strasbourg, jeudi 5 mars 2020 à 18h, Salle des Actes de la Faculté à Montpellier. Cette conférence marque le lancement des manifestations autour du centenaire de la présence de la Faculté de Théologie protestante à Montpellier. En effet, durant l’année académique 1919-1920, la Faculté est transférée depuis Montauban où elle avait été créée en 1808. Elle s’installe dans une propriété achetée à M. et Mme Gide, où elle se trouve encore aujourd’hui.

lire la suite.

Le fait que dans les évangiles et les épitres du Nouveau Testament on ne parle jamais d’un Jésus qui rit, ne doit pas nous préoccuper – en tout cas pas pour Jésus. Que l’on ait cependant, dans l’histoire de la théologie (Jean Chrysostome, Saint Augustin, Bernard de Clairvaux…) cru devoir en tirer des conséquences en proclamant que rire ne serait pas digne d’un bon chrétien, mérite une réflexion théologique. Est-ce que la foi – incontestablement une affaire sérieuse – serait hostile à la légèreté de l’humour et du rire, ou est-ce qu’une affinité existerait peut-être entre l’humour et la foi ? - La première séance – après un regard sur des textes bibliques – traitera d’une longue tradition « antihumoristique » durant l’histoire de l’Église, de ses raisons et des ses malentendus ; - la deuxième présentera des aspects anthropologiques, psychologiques et philosophiques de l’humour ; - la troisième s… lire la suite.

D’où vient la laïcité ? Où va-t-elle ? La laïcité est-elle encore ce qu’elle était ? En 1905 le pacte protestant en sa faveur, porté par des motifs politiques mais aussi théologiques, était général et enthousiaste. En 2020, ne serait-elle pas en passe de devenir l’identité française (comme l’était jadis le catholicisme), ou du moins un de ses “piliers sacrés” ? Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres seront l’occasion d’approcher la question selon des perspectives diverses. Tous les jeudis de 18h à 20h jusqu'à la fin de 2019 à la Faculté de théologie. Le 19 décembre 2019 Olivier ABEL, professeur d’éthique et de philosophie, IPT – Montpellier,  parle de De Bayle à Ricœur, le paradoxe politique de la laïcité, et sa situation contemporaine.

lire la suite.

D’où vient la laïcité ? Où va-t-elle ? La laïcité est-elle encore ce qu’elle était ? En 1905 le pacte protestant en sa faveur, porté par des motifs politiques mais aussi théologiques, était général et enthousiaste. En 2020, ne serait-elle pas en passe de devenir l’identité française (comme l’était jadis le catholicisme), ou du moins un de ses “piliers sacrés” ? Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres seront l’occasion d’approcher la question selon des perspectives diverses. Tous les jeudis de 18h à 20h jusqu'à la fin de 2019 à la Faculté de théologie. Le 12 décembre 2019 Dany NOCQUET, professeur d’exégèse de l’Ancien Testament, IPT – Montpellier,  parle de De la reconnaissance à la tolérance : prémices d'une “pensée laïque” dans la Bible hébraïque ?

lire la suite.

D’où vient la laïcité ? Où va-t-elle ? La laïcité est-elle encore ce qu’elle était ? En 1905 le pacte protestant en sa faveur, porté par des motifs politiques mais aussi théologiques, était général et enthousiaste. En 2020, ne serait-elle pas en passe de devenir l’identité française (comme l’était jadis le catholicisme), ou du moins un de ses “piliers sacrés” ? Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres seront l’occasion d’approcher la question selon des perspectives diverses. Tous les jeudis de 18h à 20h jusqu'à la fin de 2019 à la Faculté de théologie. Le 5 décembre 2019 Philippe GAUDIN, directeur de l’Institut européen en sciences des religions,  parle de La République laïque mène-t-elle des politiques publiques en matière religieuse ?.

lire la suite.

D’où vient la laïcité ? Où va-t-elle ? La laïcité est-elle encore ce qu’elle était ? En 1905 le pacte protestant en sa faveur, porté par des motifs politiques mais aussi théologiques, était général et enthousiaste. En 2020, ne serait-elle pas en passe de devenir l’identité française (comme l’était jadis le catholicisme), ou du moins un de ses “piliers sacrés” ? Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres seront l’occasion d’approcher la question selon des perspectives diverses. Tous les jeudis de 18h à 20h jusqu'à la fin de 2019 à la Faculté de théologie. Le 28 novembre 2019 Michel Miaille, professeur honoraire de droit et science politique, Université de Montpellier,  parle de Le rôle du droit dans la construction de la laïcité française.

lire la suite.

D’où vient la laïcité ? Où va-t-elle ? La laïcité est-elle encore ce qu’elle était ? En 1905 le pacte protestant en sa faveur, porté par des motifs politiques mais aussi théologiques, était général et enthousiaste. En 2020, ne serait-elle pas en passe de devenir l’identité française (comme l’était jadis le catholicisme), ou du moins un de ses “piliers sacrés” ? Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres seront l’occasion d’approcher la question selon des perspectives diverses. Tous les jeudis de 18h à 20h jusqu'à la fin de 2019 à la Faculté de théologie. Le 21 novembre 2019 Pierre Gisel, professeur honoraire de théologie et de sciences des religions, Lausanne,  parle de Sortir le religieux de sa boîte noire

lire la suite.

D’où vient la laïcité ? Où va-t-elle ? La laïcité est-elle encore ce qu’elle était ? En 1905 le pacte protestant en sa faveur, porté par des motifs politiques mais aussi théologiques, était général et enthousiaste. En 2020, ne serait-elle pas en passe de devenir l’identité française (comme l’était jadis le catholicisme), ou du moins un de ses “piliers sacrés” ? Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres seront l’occasion d’approcher la question selon des perspectives diverses. Tous les jeudis de 18h à 20h jusqu'à la fin de 2019 à la Faculté de théologie. Le 14 novembre 2019 Céline Rohmer, maître de conférences en exégèse du Nouveau Testament,  IPT–Montpellier, et François Vouga, professeur émérite de Nouveau Testament, Wuppertal,  parlent de « Comment l’esprit pourrait-il ne pas être laïc ? »

lire la suite.

D’où vient la laïcité ? Où va-t-elle ? La laïcité est-elle encore ce qu’elle était ? En 1905 le pacte protestant en sa faveur, porté par des motifs politiques mais aussi théologiques, était général et enthousiaste. En 2020, ne serait-elle pas en passe de devenir l’identité française (comme l’était jadis le catholicisme), ou du moins un de ses “piliers sacrés” ? Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres seront l’occasion d’approcher la question selon des perspectives diverses. Tous les jeudis de 18h à 20h jusqu'à la fin de 2019 à la Faculté de théologie. Le 7 novembre 2019 Valentine Zuber, directrice d’études à l’École pratique des hautes études,  parle de Les laïcités dans le monde, retour sur une exception démocratique.

lire la suite.

D’où vient la laïcité ? Où va-t-elle ? La laïcité est-elle encore ce qu’elle était ? En 1905 le pacte protestant en sa faveur, porté par des motifs politiques mais aussi théologiques, était général et enthousiaste. En 2020, ne serait-elle pas en passe de devenir l’identité française (comme l’était jadis le catholicisme), ou du moins un de ses “piliers sacrés” ? Gratuites et ouvertes à tous, ces rencontres seront l’occasion d’approcher la question selon des perspectives diverses. Tous les jeudis de 18h à 20h jusqu'à la fin de 2019 à la Faculté de théologie. Le 24 octobre 2019, Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité,  parle de La laïcité aujourd’hui en France : comment la définir et comment la faire vivre ?

lire la suite.