Accueil | Contactez-nous | Lieux de culte | Agenda

À l'invitation des autorités religieuses de la mosquée Averroès à Montpellier, représentants politiques et religieux de Montpellier s'étaient donné rendez-vous le samedi 12 novembre 2016 pour échanger autour de la paix et du partage, un an après les attentats de Paris. Voici le récit d'un protestant présent au rendez-vous.

margelle nov2016 1À l'ère de la montée des populismes, il nous semblait utile de nous impliquer dans les mouvements interculturels  qui égrainent (dans une grande discrétion médiatique) la vie des communautés religieuses, associatives et laïques de nos cités.

Nous avons construit un four à pain mobile et nous avons partagé le pain, le thé et la parole dans un esprit de fraternité et de paix. Nous avons imaginé et construits des bannières, représentant autour de la colombe, les grands textes de l'humanité, religieux et laïques et nous les avons réunis dans le temple et la mosquée de la Paillade et demain dans la synagogue, l'église ... et tous les lieux qui animeront la rencontre dans notre cité.

Nous avons offert et planté, à la mosquée Averroès,  un olivier et nous allons veiller à ce qu'il grandisse pour cet acte témoigne de notre volonté de vivre ensemble en paix,  au delà de nos différences. Au moment où le discours de haine semble tout submerger, il est bon de témoigner que l'espérance n'est pas morte et que la majorité silencieuse oubliée est avide de paix et de fraternité.

Voir la vidéo sur le site de Hérault Tribune.

Il y a encore des raisons d'espérer.

Michel T.

 

 

margelle nov2016 2

Prises de paroles dans la Mosquée

margelle nov2016 3

La dégustation du pain de la fraternité avec le four de la Margelle

A l'ère de la montée des populismes, il nous semblait utile de nous impliquer dans les mouvements interculturels  qui égrainent (dans une grande discrétion médiatique) la vie des communautés religieuses, associatives et laïques de nos cités.

Nous avons construit un four à pain mobile et nous avons partagé le pain, le thé et la parole dans un esprit de fraternité et de paix.

Nous avons imaginé et construits des bannières, représentant autour de la colombe, les grands textes de l'humanité, religieux et laïques et nous les avons réunis dans le temple et la mosquée de la Paillade et demain dans la synagogue, l'église ... et tous les lieux qui animeront la rencontre dans notre cité.

Nous avons offert et planté, à la mosquée Averroès,  un olivier et nous allons veiller à ce qu'il grandisse pour cet acte témoigne de notre volonté de vivre ensemble en paix,  au delà de nos différences.

Au moment où le discours de haine semble tout submerger, il est bon de témoigner que l’espérance n'est pas morte et que la majorité silencieuse oubliée est avide de paix et de fraternité.

http://www.herault-tribune.com/articles/40453/montpellier-rassemblement-pour-la-paix-a-la-mosquee-de-la-paillade/

Il y a encore des raisons d’espérer.


Nos derniers articles en relation avec Dieu