Guerre & Paix - I

guerre paix« Ainsi parle l’Éternel au sujet des prophètes qui font errer mon peuple : ceux sont qui mordent avec leurs dents et proclament la paix, et à qui ont ne donne rien dans la bouche et qui sanctifient la guerre. » (Michée 3,5) 

Ce n’est pas parce qu’on a la paix à la bouche qu’on est effectivement un artisan de paix. Ainsi les prophètes dénoncés par Michée n’ont que la paix sur les lèvres alors que leurs dents mordent. On y entend un avertissement contre les déclarations iréniques qui masquent des actions terribles. Au nom de la paix, combien de crimes ? C’est l’hypocrisie que Michée dénonce chez ceux qui veulent faire passer leurs exactions pour de la pacification.

Du point de vue de Dieu, ceux qui chérissent la guerre pour se remplir la bouche ne valent pas mieux. Là, c’est la convoitise et la voracité qui sont dénoncées chez ceux qui ne sont jamais rassasiés. Il n’y a pas de guerre juste, mais il est des guerres qui sont illégitimes : quand on veut accaparer, quand on veut satisfaire son appétit en s’attaquant à ce qui appartient à d’autres. Alors on invente des guerres saintes, des croisades, pour justifier qu’on mette la main sur les ressources naturelles, énergétiques, humaines…

La paix, la guerre, tout peut être prétexte pour pratiquer l’injustice. Le véritable prophète est celui qui ne se laisse pas avoir par les discours trompeurs, par les faux-semblants, parce qu’il se fie à Dieu qui rend sensible à la justice universelle.

James Woody (mai 2022)