Accueil | Contactez-nous | Lieux de culte | Agenda

Au chef de chœur. Psaume des fils de Qoré. Tu as été favorable à ton pays, ô Éternel ! Tu as ramené les captifs de Jacob ; Tu as enlevé la faute de ton peuple, Tu as pardonné tous ses péchés ; Tu as retiré tout ton courroux, Tu es revenu de l'ardeur de ta colère. Rétablis-nous, Dieu de notre salut ! Mets fin à ton indignation contre nous ! T'irriteras-tu contre nous à jamais ? Étendras-tu ta colère de génération en génération ? N'est-ce pas toi qui vas revenir nous faire vivre, Afin que ton peuple se réjouisse en toi ? Éternel ! fais-nous voir ta bienveillance et donne-nous ton salut ! J'écouterai ce que dit Dieu, l'Éternel ; Car il parle de paix à son peuple et à ses fidèles, pour qu'ils ne retournent pas à la folie. Oui, son salut est proche pour ceux qui le craignent, Afin que la gloire demeure dans notre pays. La bienveillance (HSD) et la v… lire la suite.

L'amour du Christ nous presse, nous qui avons discerné ceci : un seul est mort pour tous, donc tous sont morts ; et s'il est mort pour tous, c'est afin que les vivants ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et s'est réveillé pour eux. (…)  Ainsi si quelqu'un est dans le Christ, c'est une création nouvelle. Ce qui est ancien est passé : il y a là du nouveau. Oui, Et tout vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par le Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. Car Dieu était dans le Christ, réconciliant le monde avec lui-même, sans tenir compte aux humains de leurs fautes, et mettant en nous la parole de la réconciliation. Nous sommes donc ambassadeurs pour le Christ ; c'est Dieu qui encourage par notre entremise ; au nom du Christ, nous supplions : Laissez-vous réconcilier avec Dieu ! 

lire la suite.

 « Marie demeura avec Élisabeth environ trois mois. Puis elle retourna chez elle. » (Luc 1,56) Après l’annonce de l’ange Gabriel, Marie reste trois mois chez sa cousine Élisabeth, jusqu’à ce que sa grossesse soit visible et sûre, puis elle rentre chez elle. Marie nous montre l’exemple d’une vie de foi dans laquelle la confiance en l’avenir permet l’impossible. Elle quitte la présence rassurante de sa cousine et retourne chez elle. Car la séparation est indispensable pour que chacun de leurs fils puisse accomplir le destin qui est le leur. Comme dans toute relation émotionnellement forte, pour que celle-ci soit fructueuse, chacun est appelé à en porter les fruits d’une manière individuelle. C’est ainsi que pourront se créer d’autres rencontres en vérité.

lire la suite.
Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Christ-Jésus, c'est en sa mort que nous avons été baptisés ? Nous avons donc été ensevelis avec lui dans la mort par le baptême, afin que, comme Christ est ressuscité d'entre les morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection ; nous savons que notre vieille nature a été crucifiée avec lui, afin que ce corps de péché soit réduit à l'impuissance et que nous ne soyons plus esclaves du péché ; car celui qui est mort est quitte du péché. Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui lire la suite.
Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient fermées, par la crainte qu'ils avaient des Juifs ; Jésus vint, et debout au milieu d'eux, il leur dit : Que la paix soit avec vous !
 
Et voici que ce même jour, deux d'entre eux allaient à un village nommé Émmaüs, éloigné de Jérusalem de soixante stades, ils s'entretenaient de tout ce qui s'était passé. Pendant qu'ils s'entretenaient et discutaient, Jésus s'approcha et fit route avec eux. Mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. Il leur dit : Quels sont ces propos que vous échangez en marchant ? Et ils s'arrêtèrent, l'air attristé. 
 
Je vous déclare, … lire la suite.

Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie. CCar la vie s’est manifestée, et nous avons vu et nous rendons témoignage et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était tournée vers le Père et s’est manifestée à nous, ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Et notre communion est communion avec le Père et avec son Fils Jésus Christ. Et nous vous écrivons cela pour que notre joie soit complète. Et voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous dévoilons : Dieu est lumière, et de ténèbres, il n’y a pas trace en lui. Si nous disons : « Nous sommes en communion avec lui »,&nbsp… lire la suite.

Il en sera comme d'un homme qui en partant pour un voyage appela ses serviteurs, et leur confia ses biens. Il donna cinq talents à l'un, deux à l'autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité et il partit en voyage. Aussitôt celui qui avait reçu les cinq talents s'en alla, les fit valoir et en gagna cinq autres. De même, celui qui avait reçu les deux talents en gagna deux autres.Celui qui n'en avait reçu qu'un alla faire un trou dans la terre et cacha l'argent de son maître. Longtemps après, le maître de ces serviteurs revint et leur fit rendre compte. Celui qui avait reçu les cinq talents s'approcha en apportant cinq autres talents et dit : Seigneur, tu m'avais confié cinq talents ; voici cinq autres que j'ai gagnés. Son maître lui dit : Bien, bon et fidèle serviteur, tu as été fidèle en peu de choses, je t'établirai sur beaucou… lire la suite.

Ils partirent de là, et traversèrent la Galilée. Jésus ne voulait pas qu'on le sût. Car il enseignait ses disciples, et il leur dit: Le Fils de l'homme sera livré entre les mains des hommes; ils le feront mourir, et, trois jours après qu'il aura été mis à mort, il ressuscitera. Mais les disciples ne comprenaient pas cette parole, et ils craignaient de l'interroger. Ils arrivèrent à Capernaüm. Lorsqu'il fut dans la maison, Jésus leur demanda: De quoi discutiez-vous en chemin? Mais ils gardèrent le silence, car en chemin ils avaient discuté entre eux pour savoir qui était le plus grand. lire la suite.

Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s'assit au bord de la mer. Une grande foule s'étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage. Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit: Un semeur sortit pour semer.

lire la suite.

Sur l’amour fraternel, vous n’avez pas besoin qu’on vous écrive, car vous avez appris vous-mêmes de Dieu à vous aimer les uns les autres, et vous le faites d’ailleurs à l’égard de tous les frères, dans la Macédoine entière ; nous vous exhortons, frères, à faire encore de nouveaux progrès : ayez à cœur de vivre dans le calme, de vous occuper de vos propres affaires, et de travailler de vos mains, comme nous vous l’avons ordonné, pour que votre conduite soit honorable au regard des gens du dehors, et que vous n’ayez besoin de personne.

1 Thessaloniciens 4, 9 (traduction LSG)

1. « Sur l’amour fraternel, vous n’… lire la suite.

Nos derniers articles en relation avec Dieu